Ballet national du Bénin : Professeur Akoha invite à la capitalisation des acquis


Professeur Bienvenu Akoha
Au-delà de son rôle de président de jury pour le recrutement de nouveaux artistes au profit de  l’Ensemble artistique national, le professeur Bienvenu Akoha fait des suggestions pour la survie de l’équipe. C’est surtout par rapport à la politique de renouvellement. Pour le professeur, le remplacement systématique des danseurs, danseuses et percussionnistes n’est pas technique. Pour caricaturer, il donne l’exemple d’une équipe de football au sein de laquelle on remercie les anciens joueurs pour renouveler l’équipe juste parce qu’ils ont déjà joué pour l’équipe durant toute une saison de compétition. C’est une politique qui ne permet pas à une telle équipe d’acquérir de l’expérience. Alors, le professeur suggère qu’au niveau de l’Ean, qu’il y ait plutôt un système qui permet de capitaliser les acquis notamment en ressources humaines, surtout qu’il n’est pas facile de former des danseurs. Il souhaite que le Ballet national puisse trouver les moyens et la formule, pour conserver ceux qui sont meilleurs et qui ont acquis de l’expérience au sein de la troupe.

Blaise Ahouansè