Miss Bénin France 2015 : Alandra Zinzindohoué s’engage pour la lutte contre la fistule obstétricale


Alandra Zinzindohoué, la Miss Bénin France 2015 en campagne contre la fistule obstétricale
La nouvelle Miss Bénin France dévoile son projet de société. Elue en cette année 2015, Alandra Zinzindohoué veut marquer son mandat par des actions humanitaires surtout en direction de la gent féminine. Dans le domaine de la santé en l’occurrence, elle annonce un engagement pour la lutte contre  la fistule obstétricale dont la cible est les femmes. Lorsqu’une femme en souffre, elle est souvent objet de stigmatisation dans la société, elle est marginalisée, rejetée par la société même son mari et sa famille. Pour combattre la maladie d’une part et les peines sociales que subissent les femmes malades d’autre part, Alandra Zinzindohoué s’associe avec le club Service Inner wheel d’Afrique de l’Ouest francophone. Il s’agit d’une structure qui a fait de la lutte contre l’exclusion de ces femmes souffrant de la fistule obstétricale, son chantier principal. Outre les interventions pour la guérison, le club les forme et leur octroie des subventions pour des activités génératrices de revenus.
Agée de 19 ans, Alandra Zinzindohoué est en première année de droit avec une passion professionnelle pour le corps des notaires. L’élection Miss Bénin France est une initiative de l’Association Miss Bénin France qui a vu le jour en 2012 grâce à des Béninois résidant en France notamment Yolande Francisco qui en est la présidente de l’association, Laurent Hounsavi et Kisito Codjia.


Blaise Ahouansè