Le Petit Musée de la Récade : Un temple à la gloire du Dahomey


Le complexe artistique et culturel ‘’ Le centre’’ sis à Lobozounkpa, dispose désormais d’un haut lieu qui raconte une partie importante de l’histoire des royaumes du Dahomey, aujourd’hui Bénin. C’est ‘’Le Petit Musée de la Récade’’. L’espace a été inauguré mardi 1er décembre 2015.


Le ministre de la culture au Petit Musée de la Récade contemplant… 
Animation populaire cet après midi de ce premier jour du mois de décembre 2015 dans les rues de Godomey jusqu’au complexe artistique et culturel ‘’Le Centre’’ à Lobozounkpa. Animation particulière, elle est assurée par des femmes venues depuis la capitale du Bénin, Porto-Novo et dont la prestation est spécifique. Ce sont de bonnes dames spécialistes de panégyriques et de chansons dans le rythme adjogan pour magnifier les merveilles d’un roi, d’un royaume, d’une collectivité, d’une région, etc. Ce sont des femmes des circonstances particulières et des grands jours historiques. Et ce mardi en est une dans l’histoire du peuple béninois, notamment sur le chemin de la reconstruction de la mémoire des peuples africains. « C’est un jour important pour notre pays » témoigne l’ancien Président de la république du Bénin Nicéphore Dieudonné Soglo, prince d’Abomey pour qui, il faut que l’Afrique retrouve sa mémoire. Et c’est la première des choses, selon lui, pour que le continent se développe.
… à l’instar du président Nicéphore Soglo et de son fils Galiou, ces précieux objets...
Dès ce 1er décembre 2015 en effet, le peuple béninois a accès à un pan important de son passé. Celui que véhicule des attribues des rois. Il s’agit spécifiquement des récades de puissants rois du Dahomey, aujourd’hui Bénin dont celle de Béhanzin, Glèlè, Guézo, etc. Ce sont des instruments de combat, des objets représentatifs du pouvoir et même de la personnalité de chaque roi et qui rappellent la vie et le combat de ces personnalités royales. Et c’est toute une collection désormais disponible dans un espace dit «Le Petit Musée de la Récade» dont l’inauguration ce mardi est en réalité l’objet de la joie qu’expriment ces femmes auxquelles s’est joint un public très fier composé d’ancien président, de ministres,  de professionnels des arts et de la culture, de journalistes culturels, d’élèves, de paysans, etc.
… de retour au Bénin grâce au couple Vallois
«Le Petit Musée de la Récade» se dresse en blanc à ‘’Le Centre’’ sis au quartier Lobozounkpa dans l’arrondissement de Godomey, commune d’Abomey-Calavi. C’est grâce au mécène Robert Vallois à travers l’association franco-béninoise L’hospitalité et développement (L’hed). « C’est un musée inédit dans le monde entier consacré à nos récades. » apprécie Dominique Zinkpè, Directeur du complexe. « Désormais nous pouvons célébrer les prestiges de nos rois dans un espace spécialement conçu à cet effet » se réjouit l’international plasticien. Il s’agit, reconnait l’ex-ministre de la culture au Bénin et prince d’Abomey Galiou Soglo, d’un geste incommensurable de la part du mécène à toutes les familles royales du Bénin et à l’ensemble du peuple béninois en général. « Vous touchez nos cœurs. C’est un patrimoine important pour chacun de nous » affirme-t-il. C’est ce qu’ils ont racheté de ce que les vainqueurs ont ramené chez eux en Europe. Et c’est ce que l’Etat doit faire, souligne le Président Soglo. Les privés qui en n’ont les moyens, aussi. En tout cas, le ministre de la culture, Paul Hounkpè, après la visite du musée bien avant l’inauguration par le Président Soglo et le mécène, annonce pouvoir s’en inspirer. « Nous avons trouvé formidable l’investissement. C’est à saluer. … Nous allons nous inspirer… », affirme l’autorité qui, félicitant la municipalité d’Abomey-Calavi pour avoir mis cet espace à la disposition du mécène, exhorte les mairies à faire l’effort de dégager de tels espaces. Mais déjà, Abomey-Calavi, par la voix du  2ème adjoint au maire Julien Honfo, se dit toujours disposé à mettre davantage de terre à la disposition du mécène pour d’autres infrastructures dont celle de santé qu’il a promise.
A propos de l’ensemble du Centre, le ministre de la culture déclare : « C’est important surtout pour la création. Il est permis aux artistes de venir ici, de trouver le cadre calme qu’il faut pour créer, pour innover ». «Le Petit Musée de la Récade» est ouvert, que le peuple le fréquente.

Blais Ahouansè